Réunion ministérielle Covid-19 du 26 août 2020

Les fédérations des Finances ont été conviées à une audioconférence pour évoquer la situation sanitaire et les mesures qui seront mises en place au 1er septembre.

La secrétaire générale du ministère a précisé qu’il ne s’agissait pas de remettre en place des mesures de confinement.

Le port du masque obligatoire

Le port du masque sera obligatoire dès le mardi 1er septembre dans tous les espaces où les agents ne sont pas seuls : couloirs, openspaces, restaurant administratif, … .

Le port du masque ne sera pas obligatoire dans les bureaux où un agent travaille seul.

Une circulaire DGAFP sur le port du masque est en cours de rédaction. Un message sera envoyé à tous les agents du ministère avant le 1er septembre.

Les entreprises qui viennent travailler dans les locaux des administrations du ministère, ainsi que les usagers qui seront accueillis dans les services devront porter un masque.

Des dotations de masques seront disponibles auprès des services RH. Des masques lavables (6 par agent) seront distribués. Les stocks sont importants et il n’y a donc pas de risque de pénurie.

Les personnes vulnérables

Les mesures mises en place pour protéger les personnes vulnérables ne changent pas. Il faut privilégier le télétravail et, quand ce dernier n’est pas possible, le placement en ASA.

La situation des agents vivant avec des personnes vulnérables a été évoquée. L’administration est dans l’attente d’informations plus claires de la part de la DGAFP mais souhaite que le pragmatisme l’emporte.

À noter qu’à compter du 1er septembre, les ASA pour garde d’enfants deviennent obsolètes avec la reprise de l’école.

Le télétravail

À un questionnement de notre part sur le recours massif au télétravail, l’administration a précisé que la situation était différente de celle du confinement mais qu’il ne s’agit pas non plus d’une situation normale. Nous sommes dans une nouvelle séquence à laquelle il va falloir s’adapter.

Autres mesures

La signalétique dans les locaux va être adaptée. Il doit aussi y avoir un travail de pédagogie sur le port du masque. L’administration espère qu’il n’y aura pas d’agent « rebelle » au port du masque.

Le port du masque obligatoire ne doit pas remplacer les gestes barrière (distanciation physique, lavage régulier des mains, …).

Dans les grandes métropoles, la consigne concernant les horaires décalés est toujours en vigueur et elle sera rappelée. Cela doit permettre aux agents d’éviter les heures de pointe dans les transports en commun.

Le sujet des flux d’accueil dans les restaurants administratifs a été évoqué. La solution privilégiée pourrait être l’obligation de réserver une plage horaire pour se rendre à la cantine. C’est en tout cas la solution envisagée pour les cantines du ministère à Bercy.

Il n’est pas prévu de campagne de dépistage des agents du ministère des Finances.

L’accueil dans les écoles de formation a été adaptée pour tenir compte de la situation sanitaire. Les stagiaires en ont été informés.

Le dialogue social

Des réunions informelles avec les organisations syndicales se tiendront régulièrement pour échanger sur l’évolution de la situation sanitaire.

Les réunions en présentiel vont reprendre. Le port du masque sera obligatoire lors des réunions.

Les CHS-CT devront être réunis autant que de besoin.

Les représentants des personnels pourront se déplacer dans les services en se conformant aux préconisations sanitaires.

Les organisations syndicales seront destinataires du rapport du cabinet d’audit Alixio sur la gestion de la crise sanitaire au ministère des Finances.

Une réunion est prévue dans chaque structure du ministère. Une audioconférence avec le Directeur général de la DGFiP est prévue vendredi 28 août à 9h00.