Logo UNSA DGFIP V1 7

Comité de suivi des conditions de vie au travail du 21 mai 2019

Une situation qui n'a jamais été aussi dégradée

Seules l'UNSA et la CGC ont assisté à ce groupe de travail national.

Lors de nos différentes interventions, nous avons insisté sur la nécessité pour la direction de donner le plus d'informations possibles, en toute transparence, sur les projets de réorganisation à venir. Les agents de la DGFIP veulent savoir ce qui les attend. L'attente a assez duré. Il n'est pas acceptable que par ce culte du secret, les dirigeants de la DGFIP deviennent eux-mêmes des facteurs de risques en matière de risques psycho-sociaux et de dégradation des conditions de vie au travail.

Nous allons demander une audience auprès du nouveau directeur général et réclamer plus de transparence de l'administration mais aussi un dialogue social rénové. En effet, aujourd'hui, le dialogue social n'est souvent qu'une façade où la concertation n'est qu'une simple information.

L'UNSA et la CGC, malgré les difficultés, ont fait le choix de maintenir leur participation aux groupes de travail nationaux qui ne sont en pas en rapport direct avec le projet de réorganisation de la DGFIP. Ils nous semblent important d'être présent pour porter la voix des agents, mais aussi continuer à faire des propositions concrètes.

Notre participation au comité de suivi des Conditions de Vie au Travail (CVT) nous paraît essentiel. Il faut, sur un sujet aussi important, maintenir la pression sur l'administration et chercher à améliorer les dispositifs existants. Tous les outils CVT vont être mis à rude épreuve par les réorganisations qui s'annoncent.

En faisant cela, l'UNSA et la CGC ne cautionnent pas les projets de réorganisation voulus par l'administration. Nous n'avons de cesse de dénoncer les réformes qui se profilent ou qui sont déjà en cours (agences comptables, agence de recouvrement, suppressions massives de postes, déconcentration du réseau, réorganisations des services). L'UNSA et la CGC veulent faire preuve de responsabilité et préfèrent apporter des propositions sur les projets de réforme du réseau et leur impact sur les agents, leur quotidien, l'organisation de leur travail, les conséquences sur leur vie personnelle soient bien prises en compte et que l'administration ait l'obligation d'apporter des solutions individualisées.

Pour l'UNSA et la CGC, il est important que les cadres et les agents soient formés et informés sur les risques psycho-sociaux et les CVT. Aucune redite n'est inutile. Nous demandons que dans chaque service, en septembre, à la suite de l'arrivée de nouveaux collègues, tous les chefs de service organisent une réunion afin de rappeler les outils CVT qui existent, leur intérêt et comment il faut faire pour les solliciter. C'est en répétant inlassablement ces messages que les outils CVT s'ancreront dans l'inconscient des personnels de la DGFIP.

L'UNSA et la CGC ont évoqué également la possibilité d’une demi-journée présentielle de présentation des différents outils CVT, à l’instar de celle tenue en son temps pour le respect de la déontologie, à l’attention de l’ensemble des personnels, tous grades et postes confondus.

Nous avons également demandé à l'administration une plus grande visibilité des CVT sur le site « Ulysse ». Pour utiliser les outils CVT, il faut avant tout les connaître, mais aussi savoir où trouver l'information utile. Aujourd'hui, il faut trois clics pour accéder aux pages réservées aux CVT, dont le numéro d'appel de la cellule d'écoute. C'est trop long. Nous demandons qu'un pavé « CVT » soit mis en place sur la page d'accueil d'Ulysse. Cette remarque vaut également pour l'espace « Ulysse cadres » où les CVT sont relégués dans l'espace manager / j'anime mon équipe.

La présentation des outils CVT sur la page dédiée est obsolète. Nous avons également demandé à ce qu'elle soit rendue plus dynamique afin de faciliter l'accès aux informations.

L'administration a reconnu que l’idée était bonne et s'est engagée à porter notre proposition sans garantir sa faisabilité.

Le comité de suivi s'est déroulé en deux parties.

LA SUITE DU COMPTE RENDU EN CLIQUANT SUR CE LIEN

 

Analyse UNSA DGFIP de l'observatoire interne 2018

 

 

Connexion adhérent ou militant

Un nouveau syndicalisme avec vous !

logo3 ca va UNSA 50x50       

Prenez votre place dans le réseau UNSA.

Devenez correspondant, adhérent, représentant de section locale. 

Si vous avez envie de nous rejoindre, de créer une section autonome dans votre direction, 

nous sommes prêts à vous y aider, à vous accompagner, à vous former.

Contactez-nous

Email

Tel 0144973341

Adhésion newsletter

Blogs des sections

Rejoignez-vous sur Facebook !

Unsa TV

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com