L’UNSA Fonction Publique écrit au Président de la République

 

arton1168 98a01

L’UNSA Fonction Publique a pris la décision d’écrire au Président de la République. Les agents publics ne doivent pas être les oubliés du quinquennat en matière de pouvoir d’achat !

L’UNSA Fonction Publique invite également les agents publics à lui envoyer un message.

Monsieur le Président de la République,

Lors de votre inter­ven­tion télé­vi­sée du 10 décem­bre, vous avez évoqué des déci­sions impor­tan­tes pour le pou­voir d’achat des fran­çais. Cependant, l’UNSA Fonction Publique regrette que vous n’ayez pas cité les 5 mil­lions d’agents publics ni annoncé de mesure spé­ci­fi­que les concer­nant. Pourtant, ils sont confron­tés à un nou­veau gel de la valeur du point d’indice depuis 2017, à l’ins­tau­ra­tion d’un jour de carence, au report d’un an de l’appli­ca­tion de PPCR et ceci, conco­mi­tam­ment à la pour­suite de la hausse annuelle de leur coti­sa­tion retraite.

De plus, je sou­haite rap­pe­ler que l’indem­nité de com­pen­sa­tion de la CSG n’a pas permis une hausse du pou­voir d’achat des agents publics comme pour les autres sala­riés, contrai­re­ment à votre annonce de cam­pa­gne en 2017, ins­crite dans le cour­rier que vous leur vous avez adressé le 12 avril 2017.

J’ai bien noté que l’aug­men­ta­tion de la prime d’acti­vité pou­vait concer­ner cer­tains d’entre eux, comme pour­rait l’être la défis­ca­li­sa­tion des heures sup­plé­men­tai­res. Or de nom­breux agents publics n’ont pas la pos­si­bi­lité d’effec­tuer des heures sup­plé­men­tai­res. Par ailleurs, dans plu­sieurs minis­tè­res ou établissements de santé, la ques­tion des heures sup­plé­men­tai­res non payées demeure.

Les agents publics disent leur sen­ti­ment de ne pas être reconnus à la hau­teur de leur enga­ge­ment au ser­vice du pays. C’est leur mes­sage et l’UNSA ne cesse de le porter auprès du Gouvernement depuis 18 mois. Des mesu­res rapi­des en faveur de leur pou­voir d’achat sont abso­lu­ment néces­sai­res.

C’est pour­quoi, au nom de l’UNSA, je vous demande de bien vou­loir mettre en place une prime excep­tion­nelle telle que vous la pré­co­ni­sez aux employeurs privés, de mettre fin au gel du point d’indice et d’ouvrir une négo­cia­tion pour reva­lo­ri­ser les rému­né­ra­tions, en par­ti­cu­lier celles des agents de caté­go­rie C et B.

Je sou­haite que tous les dis­po­si­tifs annon­cés pour les sala­riés les moins rému­né­rés de notre pays puis­sent être trans­po­sés aux agents publics. Je reste à votre dis­po­si­tion pour en dis­cu­ter.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expres­sion de ma très haute consi­dé­ra­tion.

Le 15 décem­bre 2018
Luc FARRÉ,
Secrétaire géné­ral

 

Connexion adhérent ou militant

Un nouveau syndicalisme avec vous !

logo3 ca va UNSA 50x50       

Prenez votre place dans le réseau UNSA.

Devenez correspondant, adhérent, représentant de section locale. 

Si vous avez envie de nous rejoindre, de créer une section autonome dans votre direction, 

nous sommes prêts à vous y aider, à vous accompagner, à vous former.

Contactez-nous

Email

Tel 0144973341

Adhésion newsletter

Blogs des sections

Rejoignez-vous sur Facebook !

Unsa TV

JSN Epic template designed by JoomlaShine.com